– Lignes de Mires –

design graphique, édition, matière imprimée, cinéma, traces

exorde du projet

dimensions : 210*297mmmm
nombre de pages : 182
papiers : splendorlux 90g
technique d'impression : numérique

Remerciements : Momo du ciné Saint-Leu pour son temps, ses bobines de films et ses explications.

Dans l'intimité du projectionniste

Une collecte d’amorces de pellicules de cinéma a précédé ce travail. Ensuite scannées, ces images jouent un rôle de témoin « d’outils » souvent inconnus de ceux qui fréquentent les salles obscures. Destinées au projectionniste, ces bandes d’images lui servent de repères (sens, mise au point, réglages de différentes sortes) et constituent un lieu où peut s’inscrire sa « personnalité » (écriture manuscrite). Le découpage des images, généré de manière automatique par le scanner lors de la numérisation des bandes, fut conservé lors de la mise en page. Ainsi cet archivage, constitué de fragments/morceaux de signes et de symboles témoignent d’une pratique qui tend à disparaître, celle du métier de projectionniste.